Codecademy, la programmation accessible à tous

Codecademy est une plateforme qui propose des cours de programmation informatique gratuits et en ligne. Le site se dit être « la voie la plus facile pour apprendre à coder ».

logo codecademy

Le concept

L’entreprise diffuse des cours ayant pour objectif l’apprentissage de la programmation informatique. La plateforme, accessible à tous gratuitement et massivement, s’apparente ainsi aux MOOCs.

A son arrivée sur le site, l’apprenant s’inscrit et choisit le type de leçon qu’il souhaite suivre. Les cours donnent les bases de différents langages de programmation (Python, PHP, JavaScript et Ruby) et de balisage (HTML et CSS). Des cours d’APIs (Application Programming Interface), destinés à apprendre à réaliser des applications mobiles, sont également disponibles. Pour compléter ces leçons, différents exercices de niveaux variés sont aussi proposés.

Très axée sur l’aspect interactif de l’apprentissage, la startup constitue une alternative aux tutoriels « classiques ». En effet, si l’équipe de Codecademy rédige elle-même du contenu, tout le monde peut publier un cours ou un exercice sur le site. Cela sera néanmoins soumis à un contrôle de la part de beta-testeurs, puis validé ou non par l’équipe. Tous les cours peuvent également être commentés par les participants, qui peuvent ainsi donner leurs impressions.

L’apprentissage possède aussi un aspect ludique, puisque l’élève obtient des badges et des points au fil de ses succès dans les différents cours. L’ensemble de ces données sont disponibles sur son profil personnel.

En 2012, Codecademy a lancé le programme Code Year, qui permet de découvrir un nouveau cours chaque semaine. Suivi par plus de 450 000 personnes la première année, il a été reconduit sur l’année 2013.

Pour l’instant, l’intégralité des cours est en anglais. Cependant, puisque la plateforme réalise 70% de son trafic hors des Etats-Unis, elle a prévu de proposer le site en plusieurs langues. Une version française devrait ainsi voir le jour dans les prochains mois.

L’équipe

La startup a été fondée à la fin de l’année 2011 par Zach Sims (22 ans) et Ryan Bubinski (23 ans), deux étudiants qui se sont rencontrés à Colombia. Si le premier a quitté la prestigieuse université avant-même d’avoir été diplômé, le second y a obtenu un diplôme en informatique et en biophysique.
Zach Sims, aujourd’hui PDG de l’entreprise, avait auparavant travaillé au sein de startups comme GroupMe (rachetée par Skype) ou encore Drop.io (rachetée par Facebook). Ryan Bubinski, quant à lui, est un passionné de programmation qui a commencé à créer des applications web à partir de 13 ans.
La société, basée à New York, emploie une vingtaine de personnes.

Le business model

Aujourd’hui, la société n’a pas de réel business model et s’appuie sur les deux levées de fonds qu’elle a bouclées pour continuer à se développer.
« Pour l’instant, nous ne cherchons pas encore à monétiser la plateforme, mais cela viendra. Bien entendu, nous y réfléchissons, mais nous cherchons d’abord à améliorer le produit. Les 12.5 millions de dollars que nous avons levés depuis notre création en 2011 nous permettent de nous consacrer pleinement à cette tâche de manière sereine. » précise Zach Sims.

Les clients/utilisateurs

La startup cible principalement la tranche d’âge des 18-28 ans, même si les cours disponibles s’adressent à tous.
La plupart des leçons sont destinées à un public débutant, et même aux novices. Le contenu proposé vise directement ceux qui souhaitent acquérir des connaissances dans le domaine de la programmation informatique, afin de réaliser des sites internet, des applications ou encore des jeux.
« Nous nous sommes lancés il y a trois ans avec l’objectif d’aider des développeurs débutants à créer des choses sur le web mais aussi à trouver un job » indique le PDG de Codecademy.

Enfin, la société a travaillé avec des écoles afin de fournir à des enfants les premières bases, via leur kit « After-school programming ». La plateforme avait déjà collaboré avec le gouvernement américain dans le cadre du programme « Summer Jobs+ », qui visait à enseigner ces bases à des enfants défavorisés.

Plus d’informationshttp://www.codecademy.com/