Un MOOC créé par une agence de recrutement

Aquent Gymnasium est une université en ligne ouverte et gratuite créée par l’agence de recrutement Aquent. Leur premier MOOC est déjà accessible, mais d’autres cours sont prévus, qui ont été pensés en fonction des compétences recherchées par le marché de l’emploi.

Aquent Gymnasium MOOC

« Coder quand on est graphiste », c’est le premier cours de l’université en ligne Aquent Gymnasium. Il est conçu sous la forme d’un MOOC (Massive Open Online Course), et comptabilise déjà plus de 7800 inscrits. Il se terminera le 2 septembre.

Ce cours est le symbole d’une nouvelle tendance de l’éducation en ligne : les formations en elearning ne sont plus seulement dispensées par des établissements d’enseignement. L’agence Aquent, qui est spécialisée dans la détection de talents en marketing, création et digital, est en pleine adéquation avec ce phénomène. Elle est en contact permanent avec des centaines de recruteurs. Cela leur permet de connaître en détail les compétences recherchées en priorité par les recruteurs. Grâce à ces informations, ils peuvent concevoir des cours, via Aquent Gymnasium, qui sont en cohérence avec le marché de l’emploi.

Ce MOOC en est l’exemple parfait. Il s’inscrit pleinement dans le type de profils que recherchent les recruteurs, à savoir des employés pluridisciplinaires qui savent interagir avec les différents corps de métiers. Le cas du graphiste est très parlant, surtout dans le secteur digital. « Apprendre à programmer, c’est essentiel pour envisager une vraie carrière en web design », estime Jim Webb, professeur du MOOC « coder quand on est graphiste ».

Le travail du webdesigner a pour vocation d’être traduit en langage informatique. De ce fait, le graphiste doit être capable de communiquer dans un langage opérationnel avec un développeur, voire d’intégrer sa production à un site internet soi-même. Cet exemple est valable pour de nombreux métiers, comme responsable communication, gérant d’entreprise, ou encore journaliste.

 

D’autres MOOCs sont prévus

 

Ce premier cours se veut être « une introduction au HTML et au CSS à destination des designers ». Les étudiants apprendront « comment traduire des éléments graphiques en langage web », et de quelle manière le « HTML, le CSS, le JavaScript et le Flash fonctionnent ensemble. » Le cursus comprend six modules distincts, qui contiennent des vidéos, des tests et des quiz. Il est impératif de réaliser toutes les composantes d’une leçon pour accéder à la suivante. Un test final est proposé qui permet de « mesurer les progrès accomplis. » Les MOOCs Aquent Gymnasium délivrent gratuitement un certificat attestant de la réussite des tests.

Jim Webb est l’unique professeur du MOOC. C’est un développeur web renommé, qui a déjà enseigné de nombreux cours sur les langages web, notamment au journal The Washington Post ou encore à des sociétés de design. Les cours sont assurés en anglais, mais des sous-titres en français sont disponibles.

Un certain nombre de prérequis est nécessaire pour participer à ce cursus, à la différence de la majorité des MOOCs. Il est conseillé de disposer de cinq années d’expériences professionnelles dans le graphisme web, et de posséder de bonnes bases sur les logiciels Photoshop, Illustrator ou InDesign. Avant de commencer la formation, l’apprenant est soumis à un test de 19 questions, portant sur le web design. Si la note obtenue est inférieure à 70%, il est déconseillé de participer au MOOC.
En revanche, aucune connaissance de codage n’est demandée. D’ailleurs, si une personne déjà compétente en programmation veut intégrer le cours, « elle pourrait s’ennuyer » indique le site internet.

A la suite de ce MOOC, des autres cours sont prévus par Aquent Gymnasium. Un cours sur le Responsive Web Design (technologie qui permet d’adapter le rendu d’un site web à des écrans de téléphones ou de tablettes), qui est très pratiqué depuis ces dernières années, ainsi qu’une formation aux raccourcis jQuery (bibliothèque qui permet de faire interagir le langage Javasciprt avec le langage HTML). Ces compétences ont tous un point commun : elles sont très recherchées par les recruteurs. Ce qui n’est pas dû au hasard…